Rolistes Nantais

Le lieu de rencontres des Nantais expatriés
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Films

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
MRick
Admin
avatar

Nombre de messages : 1145
Age : 40
Néphilim : Azuryan
Loup-Garou : Salma
Agone : Kornak
Date d'inscription : 28/05/2006

Feuille de personnage
Vampire: Alexander Van den Heuvel
Star Wars: Bowbak
Armoria: Gwenole

MessageSujet: Re: Films   Sam 24 Déc - 11:11

Bon alors, est-ce que vous avez tous eu le temps de voir Rogue One maintenant ?

Il y a moins de risque à spoiler puisque globalement l'intrigue du film est sortie il y a 39 ans, c'est juste le second paragraphe ci-dessous :


Moi je l'ai vu, j'ai beaucoup aimé (sauf une chose que je détaillerais si personne n'émet d'objection) et j'ai été bluffé par certains effets spéciaux en particulier, si vous voulez garder la bonne surprise, ne regardez pas cette vidéo, sinon c'est très intéressant, ils expliquent comment ils ont fait :
https://youtu.be/d-KJGLRmt0w
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yael

avatar

Nombre de messages : 883
Age : 39
Néphilim : Fulgrim
Loup-Garou : Iris Knight
Agone : Miranda Calisal
Date d'inscription : 01/06/2006

Feuille de personnage
Vampire: MJ
Star Wars: MJ
Armoria: Hoël Tragan

MessageSujet: Re: Films   Sam 24 Déc - 13:11

Je l'ai vu. J'ai failli humecté mon siège en revoyant - enfin - Lord "Badass" Vador revenir à la hauteur de sa légende. J'ai également beaucoup aimé le traitement assez froid et réaliste de la Rébellion, nettement moins gnangnan qu'auparavant : un gros bordel pas encore structuré qui n'hésite cependant pas à commanditer des assassinat. ça change! D'ailleurs, comme esquissé dans Ep VII, la traitement de la violence à l'écran marque un tournant net (et espérons définitif) avec la précédente trilogie. Même si on arrive pas encore aux sommets de 'Empire Strike Back', ce Rogue One est un grand cru et achève de dissiper mes inquiétude sur la capacité de Mickey à faire revivre dignement cette licence, pourtant presque assassinée par son créateur. Ah, et aussi, je crois que je suis définitivement moralement foutu car JE KIFF L'EMPIRE, HAHAHAHAHAHA!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fab

avatar

Nombre de messages : 458
Age : 39
Néphilim : Azash
Loup-Garou : John McAllister
Agone : Murmure
Date d'inscription : 28/05/2006

Feuille de personnage
Vampire: Sarah
Star Wars: Karshkhan
Armoria: Mélissandre

MessageSujet: Re: Films   Sam 24 Déc - 16:30

Pas encore vu (surement début janvier) mais il y a un petit épilogue spécial noel ^^


_________________
Néphilim : Azash
Agone : Murmure
Loup-Garou : John McAllister
Vampire : Sarah Noël
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fab

avatar

Nombre de messages : 458
Age : 39
Néphilim : Azash
Loup-Garou : John McAllister
Agone : Murmure
Date d'inscription : 28/05/2006

Feuille de personnage
Vampire: Sarah
Star Wars: Karshkhan
Armoria: Mélissandre

MessageSujet: Re: Films   Sam 4 Fév - 17:29

Parce qu'il est temps de révéler la vérité au grand jour !


_________________
Néphilim : Azash
Agone : Murmure
Loup-Garou : John McAllister
Vampire : Sarah Noël
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tof

avatar

Nombre de messages : 829
Néphilim : MJ
Loup-Garou : Le Yeno Ibanez
Agone : Joniel Vertombre
Date d'inscription : 29/05/2006

Feuille de personnage
Vampire:
Star Wars: Monara
Armoria:

MessageSujet: Re: Films   Sam 4 Fév - 17:50

Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked

C'était si évident que je n'y avais jamais songé.

Mais l'autre morale est que le côté lumineux est incapable de faire correctement les choses et que seul le côté obscur peut réellement nous aider .... donc merci au Mal qui est le seul capable à affronter le Mal....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MRick
Admin
avatar

Nombre de messages : 1145
Age : 40
Néphilim : Azuryan
Loup-Garou : Salma
Agone : Kornak
Date d'inscription : 28/05/2006

Feuille de personnage
Vampire: Alexander Van den Heuvel
Star Wars: Bowbak
Armoria: Gwenole

MessageSujet: Re: Films   Lun 6 Fév - 12:42

Ahah !

Le secret, c'est qu'en réalité, c'était Jones caché sous ce casque !

Qui l'eut cru ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tof

avatar

Nombre de messages : 829
Néphilim : MJ
Loup-Garou : Le Yeno Ibanez
Agone : Joniel Vertombre
Date d'inscription : 29/05/2006

Feuille de personnage
Vampire:
Star Wars: Monara
Armoria:

MessageSujet: Re: Films   Lun 6 Fév - 18:31

et ben je dirai.... Lustucru !!! .... argh je zappe ^_^

et au fait "chappo" Fabien pour cette découverte !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MRick
Admin
avatar

Nombre de messages : 1145
Age : 40
Néphilim : Azuryan
Loup-Garou : Salma
Agone : Kornak
Date d'inscription : 28/05/2006

Feuille de personnage
Vampire: Alexander Van den Heuvel
Star Wars: Bowbak
Armoria: Gwenole

MessageSujet: Re: Films   Sam 25 Fév - 22:09

Alors je ne vais pas vous parler d'un film à l'affiche, mais d'un film qui est sorti en 2014 que j'ai découvert récemment par le bouche à oreille.

Alors la VF s'appelle "Vampires en Toute Intimité", le titre en VO est "What we do in the Shadows".

Je pense que les scénaristes ont joué à Vampire la Mascarade, et Loup-Garou l'Apocalypse, ils ont noté toutes les conneries possibles qui peuvent arriver dans une partie de ces JdR, et ils en ont fait un film ! Laughing

La VF change un peu l'histoire, situant l'action à Limoges, alors que la VO se passe en Nouvelle-Zélande, donc en fait à le voir en VO et en VF on a presque deux films pour le prix d'un ! lol!

Bref, je me suis bien poilé à regarder ce film, ça m'a rappelé les nombreux fou-rires lors de nos partie de Vampire ou LG...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yael

avatar

Nombre de messages : 883
Age : 39
Néphilim : Fulgrim
Loup-Garou : Iris Knight
Agone : Miranda Calisal
Date d'inscription : 01/06/2006

Feuille de personnage
Vampire: MJ
Star Wars: MJ
Armoria: Hoël Tragan

MessageSujet: Re: Films   Mer 12 Juil - 12:30

Hello à tous!
bon le forum est bien calme ces derniers temps... J'espère qu'aucun événement dramatique n'explique ce silence.

Bref, il y a longtemps que je n'avais pas fait de critique de film sur cette page. Je ne vais pas faire long, juste pour vous faire un petit résumé de ce que je pense qu'il faut ou qu'il ne faut pas voir au cinoche :

Tout pourris :
- The Mummy : à chier à chier à chier (à chier)
- The book of Henry : chiant, prévisible, mal joué, pas intéressant, à jeter

Non je n'ai pas été voir le dernier Transformer. Même avec mon pote anglais, on est pas tombé aussi bas.

Moyen Bof ça va avec une pizza et une bière (ou deux... ou trois):
- Fast and Furious (18 ou 19 je sais plus) : con comme un balais, régressif, vaut pour Charlize Teron qui arrive très bien à faire un regard fixe de méchante au point d'en avoir les larmes au yeux

Fun et inattendu:
- Wonderwoman : je suis pas objectif parce que catégorie Amazones / Walkiries / Guerrière Drow / Vampire top balèze et hyper bonne tout ça tout ça... bref, vous comprenez.
- Spiderman : très bon nième reboot, malgré un acteur tête à claque. Un ton renouvelé pour le genre Blockbuster DC/Marvel stéréotypé qui augure (peut-être) du bon pour le prochain Thor

Très bon:
- Baby Driver : surprenant, jouant à fond la fibre actioner musical initié par Tarantino et repris par Guardian of the Galaxie, Kingsman et d'autres, le film n'est pas particulièrement profond, mais assume totalement son propos cartoonesque et fonctionne très très bien. Outre le toujours classe Jon Hamm et un Kevin Spacey très House of Cards, mention spéciale à Ansel Elgort (le frère tu-mérites-un-coup-de-pied-dans-ta-gueule-de-gland de Divergente), ainsi qu'à la très sexy Eliza Gonzales. Un opus d'avantage digne du réalisateur des légendaires Hot Fuzz et Shaun of the Dead que Antman.

Cheers, en espérant vous lire bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MRick
Admin
avatar

Nombre de messages : 1145
Age : 40
Néphilim : Azuryan
Loup-Garou : Salma
Agone : Kornak
Date d'inscription : 28/05/2006

Feuille de personnage
Vampire: Alexander Van den Heuvel
Star Wars: Bowbak
Armoria: Gwenole

MessageSujet: Re: Films   Mer 19 Juil - 18:41

Yael a écrit:
Hello à tous!
bon le forum est bien calme ces derniers temps... J'espère qu'aucun événement dramatique n'explique ce silence.
De mon côté, tout va bien, même pas un coup de soleil malgré 2 passages à la plage !

Je pensais déjà aller voir Wonderwoman, mais du coup j'irais p'tet aussi voir baby driver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yael

avatar

Nombre de messages : 883
Age : 39
Néphilim : Fulgrim
Loup-Garou : Iris Knight
Agone : Miranda Calisal
Date d'inscription : 01/06/2006

Feuille de personnage
Vampire: MJ
Star Wars: MJ
Armoria: Hoël Tragan

MessageSujet: Re: Films   Sam 29 Juil - 12:22

Alors Valerian :
Bon déjà, je n'ai jamais été un grand fan de Besson, parce que je le considère un peu comme notre Mickael Bay à la française : un brillant technicien, ni très très fin ni très profond et parfois franchement bas de plafond. Qu'il soit parvenu à faire la carrière qu'il a faite en étant français et en produisant un cinéma qui, à défaut d'être bon, reste à part demeure cependant un exploit qui force le respect. Je n'avais pas aimé le 5e élément, pour tout un tas de raison à commencer par le ton humoristique, soit beaucoup trop sage, soit beaucoup trop plat, et au final ni vraiment drôle ni vraiment grinçant. Valerian reprend, sans surprise beaucoup des poncifs de ce précédent opus de SF, avec une caractéristique touche Bessonienne. Je ferai donc dans le "pros and cons":
- farfouillis visuel parfois déroutant et d'une manière générale très carte postale;
- scénario simpliste (vous pouvez au bout de 10' déjà raconter la fin du film), avec une intro d'une naïveté digne d'Arthur et le Minimois;
- on nous refait le coup de la diva (ça n'avait déjà aucun intérêt dans le 5e élément. Pas plus ici, même si très réussi visuellement);
- d'une manière générale, l'épaisseur des personnages ne dépasse pas une feuille de papier cigarette, et on se perd dans des myriades de side stories sans intérêt (et d'ailleurs à peine ébauchées) qui, plutôt que d'aider à la caractérisation de l'univers nuisent au contraire à sa cohérence;
- c'est long, surtout avec un scénario comme ça...
MAIS
- beauté visuelle parfois à couper le souffle, servi par une animation / mise en scène fluide (à défaut d'être très recherchée);
- humour (pour une fois) pas totalement grotesque;
- si le personnage de Valerian n'est pas très intéressant, celui de Laureline, remarquablement campé par une ravissante Cara Delevingne, poursuit la tendance de rééquilibrage des sexes dans le cinéma d'entertainment (et est conforme à l'univers de la BD);
- quelques séquences assez surprenantes (le début dans le marché, notamment) avec d'excellentes idées.

Bref, le spectacle est au final assez contrasté. Pas déplaisant, ni particulièrement enthousiasmant. On sent à quel point la BD a pu influencé Star Wars : Lucas en a repompé sans vergogne beaucoup d'éléments, jusqu'au design du Faucon Millenium; quant-à Laureline, le parallèle avec Leia est flagrant. Mais il faut reconnaître l'effort remarquable de reconstruction et de cohérence réalisé par les américains à l'époque. Une qualité qui manque hélas à Valerian. Si la débauche visuelle force par ailleurs le respect, il manque encore une caractérisation de l'univers qui semble hors de portée de notre Besson national. A titre de comparaison, Guardian of the Galaxie parvient (dans un style foutraque) à proposer une alternative réussie au genre Space Opera. On pourrait également citer le remarquable Firefly (dont l'excellente série s'est hélas arrêtée au bout d'une saison... comme quoi les US peuvent vraiment être cons parfois), extrêmement proche de SW et qui pourtant parvient avec brio à se démarquer nettement de son ainé. Et enfin, comment oublier Star Trek?....
L'ancêtre du genre (les années '60 tout de même) avait donc, il est vrai, fort à faire pour parvenir à se distinguer de toutes ces franchises qui se sont peu ou prou inspiré de lui. Besson était-il le plus à même de relever le défis? Sans doute pas. Mais y avait-il quelqu'un d'autre en France capable de le faire à part lui? Sans doute pas non-plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yael

avatar

Nombre de messages : 883
Age : 39
Néphilim : Fulgrim
Loup-Garou : Iris Knight
Agone : Miranda Calisal
Date d'inscription : 01/06/2006

Feuille de personnage
Vampire: MJ
Star Wars: MJ
Armoria: Hoël Tragan

MessageSujet: Re: Films   Mer 18 Oct - 21:55

Alors petit florilège des films vus ces dernières semaines / mois :

La tour sombre:
Pour ceux qui comme moi sont des fan de cette (impressionante) série by Stephen King, la première question qu'ils se poseront est : pourquoi faire un film plutôt qu'une série. Le second, nécessitant un investissement initial pas nécessairement conséquent, bénéficie de l'avantage de la durée pour développer l'intrigue et ne repose pas forcément sur une palette de tête d'affiche pour attirer le chaland. L'adaptation de Game of Thrones en est un exemple particulièrement réussi, même si dans le registre du budget et des acteurs, on clairement dans le haut du spectre. Le premier, forcément limité en durée est condamné à une double prouesse : parvenir à ne pas trahir le matériau originel tout en restant suffisamment rentable pour appeler une ou plusieurs séquelles. Sauf quand on s'appelle Peter Jackson et qu'on a toute latitude pour adapter Lord of the Ring en disant d'entrée de jeu qu'on fera 3 films, l'exercice est éminemment casse-gueule.
Pris isolément et sans connaître l'histoire d'origine, La tour sombre peu paraître comme un honnête divertissement estival sans grandes ambitions. Pas de bol, le résultat est tellement éloigné de son modèle que l'on peine à ne pas penser combien il aurait été plus malin de faire un série de cette oeuvre à la richesse extraordinaire.
Dommage.

Atomic Blonde:
Surfant sur la vague déjantée des Kingsman, Men of Uncle et des revival 80s (très à la mode ces temps-ci, surtout pour foutre de la New Wave à tout bout de champs), ce film d'action / espionnage tente sans y arriver de rassembler en un tout cohérent la violence, l'humour foutraque, les tubes des années 80 et un scénario d'espionnage sur fond de fin de guerre froide à Berlin. Le résultat est un gros bordel pas crédible, au script étonnamment prévisible et finalement assez ennuyeux. Loin d'être drôle, le film enchaine les séquences sans réel lien stylistique, profitant de toutes les occasions pour nous balancer de la musique de l'époque sans que ça apporte quoique ce soit à l'histoire. Seul moment où l'on sort de son agacement vaguement apathique, une scène de baston - la seule vraiment sans musique - d'une longueur et d'une violence stupéfiante entre Charlize Theron (qui devrait arrêter les actioner) et des membres du KGB. Elle est tellement à part, tant rythmiquement que stylistiquement et je dirais presque réussie, qu'on croirait qu'elle a été filmé par une autre réalisateur, voir qu'elle vient d'un autre film...
Bref à part ça, passez votre chemin.

It :
Pour me souvenir, j'ai téléchargé récemment le vieux téléfilm des années 90. Outre un incarnation de Pennywise, le fameux clown, qui fera date, le modeste produit fait tout de même un travail plus qu'honnête en dépit de ses moyens limités, en particulier rayons effets spéciaux. Evidemment attendu au tournant, le dernier opus cinématographique prends le parti de ne pas suivre littéralement les livres (contrairement au téléfilm) et propose un premier volet (il y aura une suite) axée sur l'enfance des protagonistes. Au delà d'une incarnation sommes-toutes assez remarquable du monstre par Bill Skarsgard (méconnaissable) et des moyens offerts par un confortable budget, le film - comme les livres - repose clairement sur la capacité d'identification du spectateur. Ceux qui - comme moi - imaginent parfaitement la terreur absolue qu'ils auraient ressentie dans des circonstances similaires à ces gamins sortiront de la salle à la fois enthousiastes et tremblants. Les autres seront sans doute un peu dessus par rapport à la promesse du grand frisson dont on leur a rebattu les oreilles mais pourront tout de même apprécier une mise en scène solide et une brochette de jeunes (bons) acteurs prometteurs.

Friend Request :
Petite série B d'horreur, ce film qui commence sur les travers des réseaux sociaux chez les teenagers pour ensuite dévier franchement dans le fantastique (une étudiante populaire accepte comme amie sur Facebook une fille marginale de son Université, avec des conséquences de plus en plus inquiétantes et malsaines), évite de façon assez surprenante l'écueil facile du film putassier et moralisateur. Assumant son volet horrifique et psychologique sans fard, la lente descente aux enfer et son caractère d'ineluctabilité a un côté Destination Finale assez réussi. Le script n'est pas avar de rebondissement et la mise en scène - classique mais maîtrisée - est servie par des acteur peu connus mais crédibles. Sommes toutes une bonne surprise pour une petit budget, qui de surcroit évite le putain-de-found-footage. ça change.

L'expérience interdite :
Remake du film de 1990 avec un budget autrement plus confortable et des acteurs plus connus (Ellen Page, Nina Dobrev, Kiefer Sutherland...), le film ne propose pas une grosse évolution par rapport à son modèle (des étudiants en médecine s'essaient à provoquer sur eux des Near Death Experiences après les cours...) et s'appuie sur une assise de mise en scène confortable et un ton flirtant entre l'horreur et l'humour à défaut de surprise ou d'originalité. Un bon petit film fantastique du dimanche soir, sans plus.

Blade Runner :
Celui là je l'attendais avec un mélange d'excitation et d'appréhension. De loin mon film préféré depuis que je l'ai vu il y a maintenant 30 ans, le chef d'oeuvre de Ridley Scott a à peine pris une ride et reste de l'avis de tous l'un des plus grands monuments du film de SF avec 2001. Autant dire que le défis à relever pour une suite n'était pas mince. Faire appel à Denis Villeneuve (Arrival, Siccario, tout de même...) est un choix heureux, même si on ne peut s'empêcher de sentir à chaque plan combien notre Quebécois se sent impressionné par son modèle. Dire maintenant que Blade Runner 2049 n'est pas à la hauteur serait une lourde erreur : visuellement remarquable, bourré d'idées, le film offre une vision encore plus sombre et désespérée que l'oeuvre de 1982, finalement pas si éloignée du livre original de Philippe K. Dick. Là où Scott avait fait un polar futuriste intelligent, Villeneuve joue l'équilibriste entre enquête, vision dystopique et philosophie sur l'être et la conscience. Un scénario un peu alambiqué (mais qui mérite une deuxième vision... d'ailleur j'y retourne dimanche) et une distribution qui peine parfois à égaler le duo originel Harisson Ford/Rutger Hauer (Ryan Gosling est bien mais... Jared Leto nous fait un "Tyrell" Canada Dry...) sont peut-être les défauts les plus immédiatement perceptibles de cette oeuvre complexe, longue, très réfléchie et dont on sort plein de questions. Mention spéciale tout de même à Sylvia Hoeks, en répliquante à mi chemin entre Rachel et Roy et dont jusqu'au bout j'ai cru que... à mais je risque le spoiler! Bref allez le voir, des films comme ça n'arrivent pas tous les ans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Films   

Revenir en haut Aller en bas
 
Films
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Postez vos musiques de films/séries/jeux videos préférées
» Musiques de films !
» Films à voir !
» [ Films/Séries] Quelles sont vos films et séries tv préférés ?
» Mes films coup de coeur et à voir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rolistes Nantais :: Taverne-
Sauter vers: